1304223360116_f

Il est chaud mais si froid et dévastateur

Que Norma Jeane ne put y survivre

Brentwood et quelques mauvaises rumeurs

Font perdre le control et rendent ivre

 

L'orage se déclare soudain

Dans le ciel et la mer ... du chagrin

Le torrent de larme perturbe et s'acharne

Sur les joue fragile et le tragique destin d'une femme

 

L'impotoyable soleil , le violent été

n'ont rien apporté de bien fou

et quand le deuil c'est installé

il dure bien plus qu'un moi d'août

 

Pourquoi écrire sur le mois d'août ?  Tout simplement parce que je haie le mois d'aout . On meurt le 4 , on est enterrée le 8 ... On vous oublie .